loader


Guy Du Faur Pibrac (seigneur de, 1529-1584)

Type : personne

Identifiant BVH : bvhbibfr_01553

bvhbibfr_01553

Résultats

La Croix du Maine

1 notice principale (nom en vedette) [ réduire ]

noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 132]
B. L. Messire GUY DU FAVR, seigneur de Puybrac, issu de la tres-noble &
tres-ancienne famille des du Faurs à Tolose &c. il s'appelle en Latin
Guido ou Vido Faber. Il fut premierement Conseiller du Roy à Tolose,

[page 133]
& depuis son Advocat au Parlement de Paris, & maintenant
President en ladite Cour, & Chancelier de Monsieur frere du
Roy &c.

Ce seigneur a esté employé en plusieurs honorables Ambassades,
és pays estranges, de par les Rois de France, & entre autres lieux à
Rome, durant le Concile de Trente, auquel lieu il harangua, & pro-
nonça des oraisons si doctes, & tellement Latines, qu'il estonna tous
les Romains de son eloquence, laquelle il avoit aprise de Pierre Bunel,
autres fois son precepteur, ce qu'il n'a pas celé en quelques-uns de ses
ouvrages mis en lumiere &c.

Il a prononcé, lors qu'il estoit Advocat du Roy au Parlement
de Paris, plusieurs oraisons & remonstrances faites à l'ouverture
des Plaidoyers, tant apres la Saint Martin, qu'apres Pasques, impri-
mees à Paris, & à Lyon, par diverses fois, toutes reduites en un vo-
lume.

Louanges de la vie Rustique, imprimees à Paris.

Plusieurs tres-doctes Quadrains, contenans des preceptes & en-
seignemens tres-utiles pour la vie des hommes, composez à l'imita-
tion des anciens Poëtes Grecs, imprimez à Paris chez Federic Morel,
à plusieurs fois, & en autres divers pays, tant ils ont esté bien receuz
d'un chacun.

Il a composé plusieurs autres choses tres-doctes en Latin, desquel-
les je feray mention plus à propos, n'estant icy mon intention, que
d'escrire des livres François, en laquelle langue il en a peu escrire en
plus grand nombre, que ceux que j'ay racontez, mais ils ne sont enco-
res en lumiere.

Il florist à Paris cette annee 1584. non sans mettre peine de laisser une
louable memoire de son nom, en toutes sortes.

2 notices secondaires (nom cité) [ développer ]