loader


René Flacé (1530-1600)

Type : personne

Identifiant BVH : bvhbibfr_01007

Référentiels

bvhbibfr_01007

Résultats

La Croix du Maine

1 notice principale (nom en vedette) [ réduire ]

noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 435]
B. L. RENÉ FLACÉ prestre & Curé de l'Eglise de la Cousture és fauxbourgs
du Mans, poëte Latin & François, Theologien & Orateur, Historien,
Philosophe & Musicien. Il nasquit en la ville de ♦Nogen sur la riviere de
Sarte à cinq lieuës du Mans le 28. jour de Novembre l'an 1530.

Cettuy-cy merite pour beaucoup de raisons, d'estre recommandé &
loüé de tous hommes d'honneur, tant pour la bonne vie qu'il meine,
que pour les vertuz qui sont en luy: car il ne s'adonne qu'à toutes choses
profitables au public, & sur tout à l'honneur de Dieu, soit en predications,
& instructions de la jeunesse, qu'il a en charge en son college de la Cou-
sture au Mans, for celebre pour estre remply d'une infinité de gentils-
hommes & autres enfans de maison honorable, ausquels il fait appren-
dre les lettres humaines, la Musique, l'escriture, & tous autres exercices
propres à la jeunesse bien instruite.

[page 436]
Il a composé en vers Latins, & depuis traduit en François un Cate-
chisme Catholiq, & sommaire de la doctrine Chrestienne, imprimé au
Mans chez Marin Chalumeau l'an 1576. in 8. & contient 10. fueilles.

Prieres tirees de l'histoire de la Bible, tournees de Latin en vers
françois par ledit Flacé, imprimees au Mans l'an 1582. par ledit Cha-
lumeau
.

Tragedie d'Elips Contesse de Salbery en Angleterre, laquelle fut re-
presentee & joüee publiquement au Mans l'an 1579. au mois de Juing.
Elle n'est encores imprimee, mais bien la chanson qu'il fist en l'honneur
de ladite Contesse, imprimee au Mans l'an 1579. par Marin Chalumeau.

Il a escrit plusieurs autres tragedies & comedies Françoises & plu-
sieurs Noels ou Cantiques, non encores imprimez.

L'Oraison funebre prononcee par luy en l'honneur de Messire Phi-
lebert le Voyer
chevalier de l'ordre du Roy seigneur de Lignerolles au
Perche, mary de Madame Anne de Caurienne, issuë de Florence en Ita-
lie, &c. non encores imprimee.

Il florist au Mans cette annee 1584. Je feray mention de ses compo-
sitions Latines autre-part, & qui voudra voir de ses poësies Latines, lise
ce qui a esté imprimé dans la Cosmographie de François de Belleforest
au chapitre où il parle des Manceaux, auquel lieu se voit un poëme de
l'origine d'iceux, composé par ledit Flacé.

1 notice secondaire (nom cité) [ développer ]