loader


Pierre de la Ramée (1515-1572)

Type : personne

Identifiant BVH : bvhbibfr_00904

bvhbibfr_00904

Résultats

La Croix du Maine

1 notice principale (nom en vedette) [ réduire ]

noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 410]
B. L. PIERRE DE LA RAMEE dit Ramus, natif du pays de Vermandois en
Picardie, professeur du Roy en Eloquence & Philosophie à Paris, hom-
me estimé le plus grand Orateur de son temps, & recogneu pour tel,
mesmes par ceux qui ont escrit contre luy: mais ce qui le fist tant haïr
de tous les autres Lecteurs du Roy, & de toute l'Université (par manie-
re de dire) ce fut qu'il fit des animaduersions ou reprehensions sur A-
ristote, lequel estoit tenu comme pour un Dieu des Escholiers de son
temps, & contre lequel escrire ou se bander, c'estoit offenser par trop:
comme si Aristote n'estoit pas homme, & par consequent subject à
faillir: mais en ce temps là il y avoit trop de personnes bandez contre
ledit Ramus, tant pour les choses susdittes que pour voir que son renom
croissoit de telle sorte, que ceux qui pensoient estre les premiers de l'V-
niversité, lors qu'il fut receu Lecteur du roy, ne se trouvoient que des
plus petits à comparaison de luy, non seulement pour l'eloquence, mais
pour plusieurs autres disciplines & langues diverses, desquelles il avoit
bonne cognoissance. Je prie ceux qui liront cecy, de ne penser que je
l'aye dit, pour avoir esté de ses auditeurs, ou instruit en sa doctrine, mais
pour avoir cogneu (par la vie qu'il a demenee sur la fin de ses derniers
jours) qu'il n'avoit point l'ame autre que d'un homme de bien & vivant en
la crainte de Dieu: Et quand j'eusse eu l'âge competant pour ouyr ses leçons,
je ne les eusse pas dedaignees. Voici donq ce qu'il a escrit en nostre langue.

La Grammaire Françoise, imprimee chez André Wechel à Paris l'an
1562 suyvant son orthographe & façon d'escrire qui luy a semblé la
meilleure. Laditte Grammaire a esté depuis imprimee chez ledit Vve-
chel, en deux colonnes, de different orthographe ou escriture, sçavoir de
l'ancienne & usitee des François, & de celle de son invention, d'autant
que les aprentiz nouvellement façonnez à celà, se trouoient trop em-
peschez à la lecture d'icelle.

La harangue touchant ce qu'ont fait les deputez de l'Université de
Paris, envers le Roy, escrite premierement en Latin par ledit Ramus, &
traduite en François par luy-mesme, imprimee à Paris l'an 1557.

Son livre des Moeurs & coustumes a esté traduit en François: mais c'a
esté par Michel de Castelnau, ensemble son livre de la façon de batailler
de Cesar, traduit par Pierre Poisson Angevin (comme ♦no9 avons dit cy ♦dess9.)

Remonstrance faite au conseil privé, en la Chambre du Roy au Lou-
ure, le 18. jour de Janvier l'an 1567. touchant la profession Royale és
Mathematiques, &c. imprimee à Paris audit an chez André Wechel.

Praeface sur le proëme des Mathematiques, imprimé avec les patentes
du Roy, touchant l'institution de ses lecteurs en l'université de Paris.

Advertissement sur la reformation de l'Université de Paris, imprimé l'an
1562. à Paris chez André Wechel tant en Latin qu'en François.

Voilà ce que j'ay peu voir de ses escrits François: quant aux Latins j'en
feray mention en ma Bibliotheque Latine, ou des escrivains Latins.

[page 411]
Il fut tué à Paris l'an 1572. durant les seditions esmeües à la S. Berthe-
lemy, soubs le regne du Roy Charles 9.

5 notices secondaires (nom cité) [ développer ]