loader


Nostradamus (1503-1566)

Type : personne

Identifiant BVH : bvhbibfr_00876

bvhbibfr_00876

Résultats

La Croix du Maine

1 notice principale (nom en vedette) [ réduire ]

noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 330]
B. L. MICHEL DE NOSTRE-DAME, DIT NOSTRADAMVS, docteur
en medecine, natif de la ville de Salon de Craux en Provence, frere de
Jean de Nostre-dame (duquel nous avons parlé cy devant) & pere de
Cesar de Nostre-dame, duquel nous avons aussi fait mention.

Ce Michel de Nostre-dame, estoit estimé & à bon droict l'un des
plus grands Astrologues de son temps.

Il a escrit un nombre infiny d'Almanachs & Prognostications, les-
quelles estoyent tellement receuës, & se vendoyent si bien, que plusieurs
en ont fait à son imitation, & ont emprunté le nom dudit Nostra-da-
mus
, pour qu'elles eussent plus grand vogue & reputation: de façon
que s'en trouvans plusieurs mises en son nom (qui estoyent compo-
sees par gens ignares, & par consequent pleines de menteries) celà fut
cause que plusieurs escrivirent contre luy, entre lesquels fut Antoine
Couïllard, sieur du Pavillon pres Loris en Gastinois
, lequel a mis en lu-
miere un livre intitulé les Contre dicts à Nostradamus, imprimez à Pa-
ris l'an 1560. chez Charles l'Angelier. D'autre par Estienne Jodelle Pa-
risien, tres-excellent Poëte Latin & François, fist ce distique contre luy,
lequel est extremement loüé d'aucuns, pour l'equivoque ou allusion
sur les noms &c.

Nostra damus, cùm verba damus, nam fallere nostrum est:
Et cùm verba damus, nil nisi Nostra damus.

Mais tous hommes doctes ne font pas peu d'estime des propheties du-
dit Nostradamus, entre lesquels je nommeray M. d'Aurat Poëte du Roy,
tant estimé de son siecle, lequel est si heureux truschemen ou fidel inter-
prete des Quadrains & propheties dudit Nostradamus, qu'il semble que
ce soit le genie dudit autheur, & comme soubs-prophete, appellé des
Grecs Hipophitis. Je ne doubte pas que quelques-uns n'accomparent
ces propheties susdites au son des cloches, desquelles on interprete le
son comme on veult &c.

Les Quadrains ou propheties dudit Nostradamus, ont esté impri-
mez à Lyon l'an 1556. par Sixte Denyse, & encores à Paris & autres
lieux, à diverses annees.

Predictions pour vingtans, continuant d'an en an jusques en l'an-
nee 1583. imprimees à Paris l'an 1567. par Guillaume Nyverd, lequel a
imprimé plusieurs de ses propheties: ensemble Jaques Kerver & autres,
qui ont imprimé ses Almanachs & Prognostications.

Singulieres receptes pour la santé du corps humain, imprimees à
Poictiers l'an 1556.

Le vray & parfait embellissement de la face, & conservation du corps
en son entier, contenant plusieurs receptes tres-secretes, pour le fard, le
tout divisé en deux parties, imprimé à Anuers chez Plantin l'an 1557.

[page 331]
Il dedie ce livre à son frere Jean de Nostre-Dame, Procureur en la
Cour de Parlement d'Aix en Provence.

Il a traduit de Latin en François la Paraphrase de Galien sur l'Exhor-
tation de Menodote aux estudes des bons arts, & mesmement de la
Medecine, &c. imprimee à Lyon chez Antoine du Rosne l'an 1557. Je
n'ay pas cognoissance de ses autres escrits.

Il mourut l'an 1566. en Juillet âgé de 62. ans. 6. mois & 17. jours, com-
me j'ay apris par son Epitaphe lequel a esté fait sur sa mort. Il se trouve
protraict en l'an de son âge 59. & de salut 1562. sa devise estoit Foelixo-
vivm prior aetas
.

4 notices secondaires (nom cité) [ développer ]