loader


Nicolas Denisot (1515-1559)

Type : personne

Identifiant BVH : bvhbibfr_00845

bvhbibfr_00845

Résultats

La Croix du Maine

1 notice principale (nom en vedette) [ réduire ]

noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 340]
B. L. NICOLAS DENISOT, natif de la ville & cité du Mans, autresfois pre-
cepteur des trois soeurs, Princesses en Angleterre, Mesdames Anne, Mar-
guerite
, & Ieanne de Seimour.

Cettuy-cy a esté surnommé le Conte d'Alsinois, & mesmement
il a fait imprimer plusieurs livres soubs ce nom, qui n'est que son ana-
gramme, ou nom retourné, car dans ce nom de Nicolas Denisot vous y
trouverez, Conte d'Alsinois. Ce que le Roy François sçeut bien entendre
quand il dist que ce Conté d'Alsinois n'estoit pas de grand revenu, puis
qu'il n'estoit que de six noix, qui estoit un equivoque ou allusion sur ce
mot d'Alsinois. Ledit Nicolas Denisot nasquit l'an 1515. & estoit issu de
l'ancienne & bien illustre famille des Denisots au Perche, desquels il y
en a eu plusieurs de marque, qui se sont pleuz à faire leur demeure au
Maine, & entre autres monsieur le Bailly Dassé, maistre Jean Denisot
pere dudit Nicolas. De cette maison est encores issu M. Gerard Denisot,
natif de Nogen au Perche, docteur en Medecine à Paris, homme tres-
docte en Grec & en Latin, & duquel nous ferons mention autre-part, en-
semble de monsieur le President des Esleuz du Mans, lequel s'appelle aussi
de ce nom. Mais pour revenir à parler dudit Conte d'Alsinois, il a esté
estimé for bon Poëte & Orateur tant en Latin qu'en François, & sur tout
tresex cellent à la peinture, principalement pour le crayon. Car auparavant
qu'elle fust en si grande usage entre les François, comme elle est du jour-
d'huy, il estoit estimé le premier de son temps, pour un qui n'en faisoit
pas profession autrement que par plaisir.


[page 341]
Il sçavoit for bien escrire, & mesmes la carte du Maine, gravee en
eaue forte, est de sa façon, j'entends quant à l'escriture des noms des pa-
roisses, contenues en celle qui fut imprimee l'an 1539. & encores depuis
en l'an 1565. Car celuy qui en fist le desseing est Jaques Androuet sur-
nommé du Cerceau
, & l'autheur ou inventeur d'icelle est Macé Ogier
comme nous avons dit cy dessus, lors que nous avons parlé d'eux, en
leur rang. Or voicy les compositions de Nicolas Denisot, sçavoir est.

Les Cantiques du premier advenement de Jesus-christ, imprimez
à Paris chez la veufve de Maurice de la Porte l'an 1553. avec la Musique
d'iceux.

Il a recueilly & fait imprimer le tombeau de Madame Marguerite
de Valois
Roine de Navarre, dans lequel il y a plusieurs vers de sa façon
imprimez à Paris chez Michel Fezandat & Robert Granjon l'an 1551.

Annotations sur une Ode de Pierre de Ronsard, au preface desquel-
les il promettoit de continuer ses commentaires sur toutes ses oeuvres,
mais la mort comme je croy l'en a empesché, & l'a prevenu en celà,
comme aussi elle a fait en plusieurs autres siens beaux desseings.

Il a escrit quelques vers mesurez à la forme des Elegiaques Grecs &
Latins, desquels il s'en voit quelques-uns imprimez avecques l'Art Poë-
tique de Thomas Sebilet Advocat en parlement, duquel nous ferons
mention cy apres.

Il a composé une partie des comptes & discours plaisans, contenus
au livre intitulé Les Nouvelles recreations de Bonaventure des Periers, com-
me nous avons dit cy dessus, parlant de Jaques Peletier du Mans, qui en
partie est autheur dudit livre, &c.

Il a escrit un livre de prieres à Dieu, imprimé à Paris & autres lieux.

Il a escrit plusieurs autres Cantiques & Noels, autres que les susdits
imprimez au Mans.

Il mourut à Paris l'an 1559. âgé de 44. ans, qui fut la mesme annee que
mourut son bon maistre le Roy Henry 2.

3 notices secondaires (nom cité) [ développer ]