loader


Jacques Gohory (1520-1576)

Type : personne

Identifiant BVH : bvhbibfr_00512

bvhbibfr_00512

Résultats

La Croix du Maine

1 notice principale (nom en vedette) [ réduire ]

noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 186]
B. L. JAQUES GOHORRY Parisien, surnommé le Solitaire, lecteur ordinai-
re és Mathematiques à Paris, philosophe & grand Chimiste &c.

Il s'appelle en plusieurs de ses oeuvres, tant Latins que François, Leo
Suavius, Solitarius
&c. Il a fait imprimer plusieurs de ses oeuvres,
sans y mettre autre chose que ces trois lettres J.G.P. qui est à dire Ja-
ques Gohorry
Parisien, ou bien n'y mettant que cette devise, Envie,
d'envie, en vie
&c.

Il a traduit de Latin en François, le premier & second livres, de la
premiere decade de Tite Live Padoüan, imprimez à Lyon chez Baltha-
zar Arnoulet
l'an 1553. lesquels il appelle autrement, Decades Romai-
nes, & les discours Italiens, formez sur icelles.

Il a traduit les sept livres de l'art militaire, de Nicolas Machiavel
Florentin, escrits par luy en langue Toscane, & depuis faits Latins par
Jean Morel Parisien.

Il a traduit quelques livres d'Amadis de Gaule, d'Espagnol en Fran-
çois, sçavoir est, le 10.11. & 13. imprimez à Paris chez Robert le Man-
gnier
l'an 1560. & 1563. & à autres diverses fois.

Le susdit Gohorry promettoit d'escrire l'histoire de France, mais elle
n'est en cores en lumiere.

Il a traduit de Latin en François, les Occultes merveilles & secrets de
nature de Levin Lemne, Medecin de Zirizee en Hollande, imprimez à
Paris l'an 1567. par Pierre du Pré. Ce livre a esté aussi traduit par Antoi-
ne du Pinet
, & imprimé à Lyon.

Il a escrit en prose, le devis sur la vigne, vin & vendanges, auquel la
façon ancienne du plant, labour, & garde, est descouverte & reduite au
present usage, imprimé à Paris par Vincent Sertenas l'an 1549.

Il a mis par escrit & reduit par ordre l'histoire de Jason, laquelle Re-
né Boyuin
, d'Angers, (tres-excellent homme pour le burin,) a gravee
en planches de taille douce. C'est le livre de Jean de Monregard, de la
conqueste de la Toison d'or, par le prince de Thessalie, imprimee à Pa-
ris l'an 1563. avec les figures, comme nous dirons cy apres en son lieu,
parlans dudit Jean de Monregard.

Commentaires dudit Gohorry, sur un livre François, intitulé la Fon-
taine perilleuse, avec la chartre d'Amours, autrement intitulé le songe
du Verger, imprimez à Paris l'an 1572. par Jean Ruelle.

Il a escrit un discours responsif à celuy d'Alexandre de la Torrette,
sur les secrets de l'art Chimique, & confection de l'or potable, fait en
la defense de la philosophie, & medecine antique, contre la nouvelle
Paracelsique, soubs le nom de L.S.S. qui est à dire Leo Suavius, Soli-
tarius
, imprimee à Paris chez Jean de l'Astre 1575.

Instruction de la cognoissance des vertus & proprietez de l'herbe,

[page 187]
nommee Petum, appellee en France, l'herbe à la Roine ou Medicee, en-
semble la racine Mechoacan, ou Mechiocan, &c. imprimee à Paris
chez Jean Parent l'an 1580.

Il peut avoir escrit plusieurs autres oeuvres desquels je n'ay pas co-
gnoissance: & en aussi beaucoup fait en Latin, mais nous en parlerons
autrepart.

Il mourut à Paris le Ieudy 15. jour de Mars l'en 1576.

Il est enterré en l'Eglise des Cordeliers à Paris, comme il avoit ordon-
né par son testament, autres disent que c'est à S. Estienne du mont.

5 notices secondaires (nom cité) [ développer ]