loader


MARGUERITE DE VALOIS

Type : notice

Source : La Croix du Maine

Identifiant BVH : lcdm-not_1449

lcdm-not_1449
noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 309]
MARGUERITE DE VALOIS Roine de Navarre, Duchesse d'Alen-
çon & de Berry, natifve d'Angoulesme pres Congnac, au pays de Xain-
tonge, soeur de François de Valois 1. du nom Roy de France, tous deux
enfans de Charles Conte d'Angoulesme, &c. elle estoit femme de Hen-
ry d'Albret Roy de Navarre.

Cette dame estoit tresbien versee en la poësie Françoise, comme el-
le a monstré par son livre intitulé la Marguerite des Marguerites, impri-
mé à Lyon & à Paris, contenant plusieurs comedies, & autres Poësies
tant sainctes que prophanes.

Le Miroir de l'ame pecheresse.

Le Triomphe de l'agneau.

Plusieurs Comedies, Odes, & Oraisons escrites en vers François, com-
me tesmoigne Charles de Saincte Marthe (oncle de Scevole) en son
oraison funebre sur le trespas de laditte Dame.

Elle a traduit de Latin en vers François la fable des Faunes & Nym-
phes de Diane, converties en Saules, escrite en vers Latins par Jaques de
Sannazar, tresdocte Poëte Italien, laquelle il intitule Salices, comme
tesmoigne Jean Jaques de Mesmes en son Epithalame sur les nopces
de Monsieur de Malasise & de Roissy, Messire Henry de Mesmes, &c.
L'Heptameron ou sept journees de la Royne de Navarre, qui est un li-
ure plein de diverses histoires, la pluspart fabuleuses, à l'imitation de
Jean Bocace Florentin. Celivre a esté remis en son vray ordre par Clau-
de Gruget Parisien, & l'a intitulé l'Heptameron, ou histoire des Amants
fortunez, des nouvelles de tres-illustre & tresexcellente Princesse Mar-
guerite de Valois Royne de Navarre, &c. imprimé à Paris chez Gilles
Robinot, l'an 1567. Je ne sçay si laditte Princesse a composé ledict li-
ure, d'autant qu'il est plein de propos assez hardis, & de mots chatouil-
leux.

[page 310]
Elle mourut l'an 1549. âgee de 59. ans ou environ, le 21. jour de De-
cembre.

Qui voudra voir sa vie amplement escrite, voye l'Oraison funebre fai-
te sur la mort de laditte Royne, tant en Latin qu'en François, imprimee
à Paris chez Chaudiere l'an 1550. composee par le susdit Charles de Sain-
cte Marthe.

Il se voit un juste volume d'Epitaphes composez sur sa mort, escrit
en diverses langues par les plus sçavants hommes de l'Europe: il a esté
imprimé à Paris chez Michel Fezandat, & Robert Granjon, l'an 1551.
Theodore de Beze a semblablement escrit sa vie dans son livre des
hommes & femmes illustres. Plusieurs doctes personnages s'estudierent
à chercher quelques belles devises sur son nom retourné, que l'on ap-
pelle vulgairement anagramme, & y trouverent celles cy. De vertus ay
ma gloire, oubien De vertus l'image royal.