loader


JEAN DU-TILLET

Type : notice

Source : La Croix du Maine

Identifiant BVH : lcdm-not_1298

lcdm-not_1298
noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 268]
JEAN DU-TILLET, Greffier au Parlement de Paris, frere du susdit Eves-
que de Meaux.

Il a escrit plusieurs beaux Memoires & Recherches, touchant plu-
sieurs choses memorables pour l'intelligence de l'Estat & des affaires
de France, imprimez à Rouen pour la premiere fois l'an 1577. pour Phi-
lippe de Tours, mais la seconde edition faite par Jaques du Puis à Paris,
est bien plus ample, & plus correcte, & a esté reveëe sur la minute de
l'Autheur, avec plusieurs figures & protraits des Roys de France,

[page 269]
de leurs monnoyes, & autres choses remarquables, qui n'estoient pas
en la premiere edition.

Il a davantage escrit les autres oeuvres qui s'ensuyvent, lesquels ne
sont encores imprimez: il en fait mention en son epistre au Roy Char-
les 9. mise au devant de ses Memoires.

Recueil en forme d'histoire & ordre de regne de toutes les querel-
les des trois lignees des Roys de France, avecques leurs voisins.

Les Domaines de la Coronne de France, selon les Provinces.

Les loix & ordonnances depuis la Sallique, par volumes & regnes,
& par recueil separé de ce qui concerne les personnes & maisons royal-
les.

La forme ancienne du gouvernement des trois Estats, & l'ordre
de Justice du Royaume, avecques les changemens qui y sont surve-
nuz, le tout contenant six volumes: sçavoir est 4. des Querelles, le cin-
quiesme des Ordonnances, & le sixiesme concernant lesdittes per-
sonnes & maisons Royalles, lesquels six volumes ne sont encores en
lumiere, il les presenta au Roy Henry 2.

Traicté de la majorité du Roy contenant comme les Roys peuvent
commander en l'âge de 15. ans & qu'ils sont suffisants d'eux-mesmes
pour appeller aupres d'eux tel conseil qu'il leur plaist.

Il mourut à Paris en sa maison au mesme mois & an que son frere
susdit l'Evesque de Meaux, sçavoir est au mois de Novembre l'an 1570.
qui est une rencontre memorable de voir que deux freres de mesme
nom & surnom, tous deux ayans escrit de pareils subjects, estre morts
en mesme ville, en mesme mois, & en mesme an, & de pareil âge, ou
peu s'en falloit.