loader


JAQUES TAHVREAV

Type : notice

Source : La Croix du Maine

Identifiant BVH : lcdm-not_0966

lcdm-not_0966
noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 195]
JAQUES TAHVREAV gentilhomme du Maine, frere puisné de Pierre
Tahureau sieur de la Chevallerie & du Chesnay au Maine, tous deux
enfans de Monsieur le Juge du Maine, nommé Jaques Tahureau,
& de Damoiselle Marie Tiercelin issuë de la tresnoble & tres-ancienne
famille des Tiercelins sieurs de la Roche-du-Maine en Poictou,
&c.

Ses premieres poësies ont esté imprimees à Poictiers par les de Mar-
nefs l'an 1554. for correctes, & de belle impression, elles ont esté depuis
imprimees à Paris chez Gabriel Buon.

Les Mignardises dudit Tahureau ont esté imprimees audit lieu, &
contiennent plusieurs Sonnets, Odes, & mignardises amoureuses de
son Admiree, (qui est le nom qu'il donne à sa maistresse.)

Il a traduit en vers François l'Ecclesiaste de Salomon, non encores
imprimé.

Oraison au Roy de la grandeur de son regne, & de l'excellence
de la langue Françoise, avec quelques vers François dediez à Madame
Marguerite, le tout imprimé à Paris chez la veufve de Maurice de la
Porte, l'an 1555.

Les Dialogues dudit Tahureau, ausquels sont entreparleurs le

[page 196]
Democritiq & Cosmophile, &c. ont esté imprimez apres sa mort par
Gabriel Buon l'an 1565. pour la premiere fois,& depuis par plusieurs
autres diverses, chez le mesme Buon, nous avons ses dialogues escrits
à la main, lesquels nous esperons faire imprimer bien plus amples qu'ils
n'ont esté en la premiere edition,

Il a escrit plusieurs autres oeuvres tant en prose qu'en vers François,
lesquelles ne sont encores imprimees, elles se voyent escrites à la main
en la Bibliotheque de Monsieur de la Chevalerie Tahureau son frere,
duquel nous parlerons cy apres en son rang.

Il mourut l'an 1555. Je n'ay point eu ce bien que de le voir ou co-
gnoistre, car lors qu'il mourut j'estois en trop bas âge: mais j'ay
entendu de ceux qui l'avoient veu, que c'estoit le plus beau gen-
til-homme de son siecle, & le plus adextre à toutes sortes de gentilesse.