loader


GEORGES DU TRONCHAY

Type : notice

Source : La Croix du Maine

Identifiant BVH : lcdm-not_0644

lcdm-not_0644
noms de personnesbibliographietexte brut
originalrégularisé

[La Croix du Maine, page 119]
GEORGES DU TRONCHAY, sieur de Balladé, gentilhomme Ange-
vin, lequel plusieurs pensent avoir esté né en la ville du Mans, pour y
avoir presque tousjours fait sa demeure durant sa vie, mais il nasquit à
Morenne à huict lieuës de la ville d'Angers l'an 1540. Il estoit fils de
Baptiste du Tronchay, conseiller du Roy au Mans (duquel nous avons
parlé cy dessus) & neveu de Gazal ou Gaspard du Tronchay, medecin
à Renes, duquel nous avons aussi parlé en son lieu.

Je seroy trop ingrat si je ne faisoy tres-honorable mention de ce-
luy, lequel durant sa vie ma tellement aymé, qu'il n'avoit pas un plus
grand amy en ce monde, & auquel reciproquement j'ay porté telle
amitié que je peux dire n'en avoir jamais eu de telle, avecques autre,

[page 120]
pour les raretez qui estoient en luy, & pour la cognoissance de tant de
choses singulieres, desquelles il estoit amateur: c'estoit le plus entendu
& le mieux versé en la cognoissance des medailles, & autres antiquitez
Greques ou Romaines, que pas un de son siecle, & lequel les sçavoit le
mieux peindre, ou representer à la main. Il avoit deliberé de faire l'ex-
plication des revers de toutes celles qu'il avoit, desquelles le nombre
estoit presque incroyable, ensemble des cornalines, & pierres gravees,
qui estoient en son cabinet.

Il a escrit plusieurs poëmes François, & plusieurs livres en prose, des-
quels c'est grand dommage qu'il ne les a fait imprimer, car c'estoit
l'homme des mieux couchant par escrit, qui fust en France, comme
peuvent juger ceux qui ont veu de ses compositions, & entre autres, La
remonstrance des plaintes du tiers Estat du pays & Conté du Maine,
qui estoient les cayers pour les estats de Blois: elle n'est encores impri-
mee nomplus que sa Grammaire Françoise, ses Etymologies, Prover-
bes, & autres belles choses encommençees par luy.

Il mourut au Mans l'an 1582. le 20. jour d'Aoust en l'an de son âge 43.
au grand regret de tous ses amis, & sur tout au mien son plus fidelamy.